Retour

Bonet, Jordi RCA 1932-1979

MTP_6195 (2)

La femme ailée - Jordi Bonet

Dimension : 9.5" haut Médium : Bronze

Etre-Conscient-A-21x24

Album - Être conscient - 1975 - BONT0001 - Jordi Bonet

Dimension : 21" x 24" Médium : 7 Sérigraphies - 47/90

Etre-Conscient-B-21x24

Album - Être conscient - 1975 - BONT0001 - Jordi Bonet

Dimension : 21" x 24" Médium : 7 Sérigraphies - 47/90

Etre-Conscient-C-21x24

Album - Être conscient - 1975 - BONT0001 - Jordi Bonet

Dimension : 21" x 24" Médium : 7 Sérigraphies - 47/90

Etre-Conscient-D-21x24

Album - Être conscient - 1975 - BONT0001 - Jordi Bonet

Dimension : 21" x 24" Médium : 7 Sérigraphies - 47/90

Etre-Conscient-E-21x24

Album - Être conscient - 1975 - BONT0001 - Jordi Bonet

Dimension : 21" x 24" Médium : 7 Sérigraphies - 47/90

Etre-Conscient-F-21x24

Album - Être conscient - 1975 - BONT0001 - Jordi Bonet

Dimension : 21" x 24" Médium : 7 Sérigraphies - 47/90

Etre-Conscient-G-21x24

Album - Être conscient - 1975 - BONT0001 - Jordi Bonet

Dimension : 21" x 24" Médium : 7 Sérigraphies - 47/90

Illustration-1

Livre - Inoxydables - 1977 - BONT003 - Jordi Bonet

Dimension : 13" x 10" Médium : 2 illustrations originales

Illustration-2

Livre - Inoxydables - 1977 - BONT003 - Jordi Bonet

Dimension : 13" x 10" Médium : 2 illustrations originales

Dessin-original

Livre et dessin original - Jordi Bonet

Médium : Livre et dessin original

Temoin-23x18

Témoin - Jordi Bonet

Dimension : 23" x 18" Médium : Sérigraphie 5/75

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Jordi Bonet est né à Barcelone (Espagne) le 7 mai 1932. Enfance marquée par la Guerre civile espagnole, celui-ci est victime d’un accident et est privé de son bras droit à l’âge de 9 ans. Malgré son handicap, il entre tout de même à l’École des beaux-arts de Barcelone pour y étudier l’art.

C’est en 1954 qu’il s’établit au Québec, où il ferra ses débuts dans l’enseignement du dessin et de la peinture. Il déménage ensuite à Montréal, où il étudie la céramique avec Jean Cartier, et à l’institut des Arts-Appliqués de Montréal. Il expérimente ce nouveau médium en acceptant toutes les offres de travail, et commence à produire ses premières études murales. Il a d’ailleurs fait parti d’une exposition avec Cartier et Riopelle, en septembre 1956 au Musée des Beaux arts de Montréal. Suite à cette période, l’artiste quitte le Québec pour une courte période. Il séjournera en France et en Espagne où il rencontrera Salvador Dali.

C’est à son retour au Québec que l’artiste se consacre à l’art Public. Les années 60 marqueront un tournant dans sa carrière. L’artiste réalisera plus d’une centaine de murales à travers le monde. Les murales sont d’abord en céramique et en béton, puis en aluminium et en bronze. Son travail se caractérise par l’impression et parfois l’ajout d’éléments de la nature ou d’objets divers dans des moulages.

En 1969, Bonet réalise son œuvre la plus connue : la murale au Grand Théâtre de Québec sur laquelle il grave une citation de son ami et poète Claude Péloquin « Vous êtes pas écœurés de mourir bande de caves ! C’est assez ! ». Ce geste créera une énorme controverse qui va durer près de deux ans… Parmi ses autres grandes œuvres, on compte la murale Citius, Altius, Fortius à la station Pie-IX du métro de Montréal; les sculptures murales Hommage à Gaudí à la Place des Arts de Montréal; et un cycle de vitraux et sculptures pour la chapelle Our Lady of the Skies à l’aéroport international John F. Kennedy à New York, pour ne nommer que celles-ci. Il porte un intérêt spécial pour les œuvres liturgiques.

Bonet figure parmi les artistes les plus importants du Québec, c’est en 1979 qu’il décède à l’âge de 47 ans d’une leucémie.