Retour

Belzile, Louis 1929-2019

Les-Fleurs-De-L-amitie-10x12

Les fleurs de l'amitié - 1977 - Louis Belzile

Dimension : 10" x 12" Médium : Huile sur toile

LBelzile_Noble-agencement (1)

Noble agencement - Louis Belzile

Dimension : 30" X 40" Médium : Acrylique sur toile

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Né à Rimouski, le 17 avril 1929 Louis Belzile est cofondateur du « Mouvement plasticien » et signataire du « Manisfeste des plasticiens » en février 1955.

Belzile termine ses études secondaires au Séminaire de Rimouski en 1948 et poursuit sa formation à Paris aux ateliers d’André Lhote, peintre d’inspiration cubiste. Belzile détient un baccalauréat en philosophie de l’Université de Montréal et est membre de l’Association du Collège des arts de l’Ontario (A.O.C.A).

À son retour au Québec en 1953 Belzile s’engage résolument dans une suite d’explorations abstraites, adhère au groupe des plasticiens en 1955 et devient en 1956 membre fondateur de l’Association des artistes non figuratifs de Montréal.

Jusqu’en 1965, Belzile partage son temps entre l’enseignement des arts plastiques et à sa production picturale qui lui permet de nombreuses expositions individuelles et collectives dont celles du Salon des Indépendants et de la Maison des étudiants à Paris (1953), du Festival des Deux-Mondes, Spolète, Italie (1962) et au Winnipeg Show, Winnipeg (1962).

De 1965 à 1985, la carrière artistique de Louis Belzile se développera parallèlement avec sa carrière dans la fonction publique. D’abord au ministère de l’Éducation où il est chef de la division des programmes des Beaux-Arts puis à l’Agence canadienne pour le développement international au ministère de l’Éducation nationale de la Côte d’Ivoire. À son retour, il sera chargé du programme de l’enseignement télévisuel qui occupera une place de plus en plus importante dans le réseau scolaire québécois, particulièrement avec des émissions éducatives telles « Passe-Partout. »

Depuis 1952, il a participé à une centaine d’expositions individuelles et collectives. Ses oeuvres sont, aujourd’hui, présentes dans les principaux musées au Québec, au Canada et en Europe.