Retour

Barbeau, Marcel 1925-2016

Barbeau M. Chemin...Oe.2 MTP_4122

Chemin des merles - Marcel Barbeau

Dimension : 16" X 20" Médium : Encre sur carton

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Marcel Barbeau naît à Montréal en 1925. Il étudie le dessin d’ameublement à l’École du Meuble de Montréal de 1942 à 1947. Avec son professeur de dessin, le peintre Paul-Émile Borduas, il s’initie à l’art, particulièrement à l’art moderne. Ce dernier l’aide à découvrir sa vocation artistique. Entre 1944 et 1953, il fréquente l’atelier de Borduas et rencontre les jeunes artistes et intellectuels qui formeront le noyau du mouvement des Automatistes. Au cours de l’automne 1945 et de l’hiver 1946, dans son Atelier de la ruelle, il réalise avec Jean-Paul Riopelle les premières expériences d’expressionnisme abstrait au Canada, en peinture comme en sculpture. Les peintures expérimentales qu’il produit alors associent plusieurs techniques : « dripping » à la marte ou la ficelle, traces au pinceau ou au couteau, gravures au couteau dans la peinture d’abord appliquée au couteau ou au pinceau, et parfois empâtements. Certains de ces tableaux présentent une composition « all-over » qui le situe à la fine pointe de l’avant-garde esthétique de l’époque. Il poursuivra cette production jusqu’à la fin des années cinquante. Il participe alors à toutes les activités du groupe Automatiste, un mouvement artistique pluridisciplinaire à résonances sociales inspiré du surréalisme, et il signe un manifeste, Refus global, publié le 8 août 1948.  Nomade, il a vécu une grande partie de sa vie à l’extérieur du Québec revenant régulièrement dans la province.  D’abord peintre et sculpteur, il a également réalisé estampes, dessins, collages, photos et performances. Il décède le 2 janvier 2016.